Mont Kurama

Écrit par  Nov 29, 2016

Le Mont Kurama, (鞍馬山 / Kurama-yama) se situe à Kuramahonmachi dans la préfecture de Kyôto au Japon. Le mont culmine à 570 mètres de hauteur.

Mont Kurama
Mont Kurama, Mars 2015.

 

Informations :

Coordonnées :

- Adresse : 191 Kuramahonmachi, Sakyo-ku, Kyoto-shi, Kyoto-fu 601-1111, Japon
- Téléphone : 075-741-2003

Heures d'ouvertures :

- 24 h / 24 h

Durée :

- une demi-journée

Prix :

- gratuit

 

Sur la carte :


De Kyoto Station, il faut compter une moyenne de 1 h / 1 h 10 minutes pour s'y rendre.
Il faut récupérer la ligne Eizan à la station Demachiyanagi, sortir à Kurama Station et terminer à pied.
Prix : variable en fonction de votre moyen de locomotion pour vous rendre à la station Demachiyanagi depuis Kyoto Station.

 

Un peu d'histoire

Durant l'Époque de Heian et de Kamakura, la littérature et les arts bouddhiques ont prospéré sur la montagne. Kurama est aussi connu en tant que lieu historique. Comme, par exemple, l'histoire du guerrier appelé Ushiwaka-maru, que l'on connaîtra plus tard sous le nom de Minamoto Yoshitsune, 1159-1189. Un certain nombre de sites historiques, qui lui sont liés, demeure encore sur la montagne.

 

La randonnée

Mont Kurama
Carte de la randonnée.

Après avoir pris le train, vous arrivez à la gare de Kuruma. Quelques pas après, le Tengû vous accueille et l'ascension va pouvoir commencer.

Mont Kurama Mont Kurama
Mont Kurama, Mars 2015.

 

Deux choix s'offrent à vous :

  • prendre le téléphérique
  • commencer la marche du bas

J'ai opté pour la seconde solution. Marcheur et amoureux de la nature, la marche est quelque chose que j'affectionne tout particulièrement. On commence donc l'ascension. Au fur et à mesure de la montée, de petits temples, comme dans de nombreux endroits au Japon, sont présents.

Mont Kurama Mont Kurama Mont Kurama
Mont Kurama, Mars 2015.

 

Puis vous devrez gravir de nombreuses marches avec pour décor de nombreuses lanternes, de quoi se plonger dans ce Japon d'antan.

Mont Kurama Mont Kurama Mont Kurama
Mont Kurama, Mars 2015.

 

Vous arrivez enfin au temple bouddhiste Kurama-dera, laissant place à un temple et un panorama, mais dont ce dernier sera néanmoins caché par de nombreux arbres.

Mont Kurama Mont Kurama
Mont Kurama, Mars 2015.

 

Puis arrive le moment d'un choix : redescendre sur Kurama ou continuer. Pour ma part, j'ai décidé de continuer. Après une petite ascension, on redescend sur Kibune. Descente un peu pentue, on se retrouve au milieu des bois avec parfois un temple qui est présent. Seul, j'ai apprécié ce moment de solitude au milieu de cette nature.

Mont Kurama Mont Kurama
Mont Kurama, Mars 2015.

 

Arrivé à Kibune, on se retrouve dans une rue bordée par l'eau. Des restaurants sont présents, fermés lors de mon passage, et l'on peut monter la rue même s'il n'y a rien de sensationnel en soi.

Kibune Kibune Kibune
Kibune, Mars 2015.

 

Puis arrive le moment de rejoindre Kurama par la route pour repartir.

 

Le onsen

Si vous le souhaitez, un onsen se trouve à Kurama. 

 

Mon avis

C'est une randonnée qui se fait très bien et permet de couper un peu de Kyôto. Très facile d'accès, il faut peu de temps pour s'y rendre de Kyôto. Cependant, je conseille à chacun d'y aller avec des chaussures de marche. La route en train est très agréable. Une fois arrivé sur place, on retrouve le charme si caractéristique de la campagne japonaise. Lors de mon passage, il y avait très peu de personnes. C'est donc seul, ou presque, que j'ai pu déambuler à Kurama. Lors de l'ascension, il en était de même. Marcheur que je suis, j'ai pris beaucoup de plaisir à arriver au sommet. On est au milieu de la nature où sur notre route de petits temples seront présents avec sur le bord du chemin des lanternes. Ce que j'ai un peu regretté c'est la présence de beaucoup de bitume et non d'un vrai chemin de randonnée pour la montée.

Quand on arrive au temple, il n'y a rien de grandiose. J'ai beaucoup aimé le cadre : au milieu de la forêt, mais le temple reste comme ceux que l'on peut voir à Kyôto. Malgré un panorama où les arbres gênent un peu, on a droit à une très belle vue. Très peu de personnes présentes lors de mon passage, j'ai pu pleinement profiter des lieux et du silence.

Puis arrive la descente sur Kibune. Très pentue, les chaussures de marche sont plus que recommandées. Au milieu des arbres, la descente est agréable et l'on peut s'arrêter aux différents temples présents. Kibune n'a rien de grandiose, si ce n'est que le village est bordé d'eau. Mais je suis monté en haut de la rue. Cela m'a donné droit à un joli chemin bordé de lanterne.

Au final, amoureux de la nature que je suis, j'ai aimé cette coupure que j'ai pu faire lors de cette randonnée. La ville commençait un peu à m'épuiser, je ressentais le besoin de me ressourcer. Cela permet aussi de faire de l'exercice. Une belle escapade que je ne peux que recommander. Cependant, ne faites pas comme moi, n'y aller pas quand la nature n'offre pas ses lettres de noblesse. Essayez, si vous le pouvez, d'y aller lorsque la nature est la plus belle comme en automne, par exemple.

 

Galerie (Mars 2015)

 

Source des photos : © Japan World.

 

À voir sur Kurama

Mont Kurama Kurama-dera



Benoît

Connu sur la toile sous le pseudo de Lelouch, mais de mon vrai prénom Benoît, je suis passionné par le Japon depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours aimé faire partager ma passion. C'est alors qu'en 2005 je décide de créer Japan World.

Site internet : www.japan--world.net/

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

En postant un commentaire sur Japan World vous êtes en accord avec ses mentions légales et vous l'autorisez à enregistrer vos données.

Informations

Tous les textes ont été rédigés par Japan World, sauf si mentions contraires. Si vous souhaitez les utiliser, nous vous remercions de respecter le travail en indiquant la source.

Suivre Japan World

Publicité

logo Japan World : Japon

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.