Époque moderne

Écrit par  Jan 01, 2007

Époque moderne : L’ère Meiji

L’empereur Mutsuhito transforme le Japon féodal, en Japon moderne (industrialisé), tout cela en quelques années seulement. En effet le jeune Empereur n’hésite pas à ouvrir les portes du Japon aux étrangers et à la modernité. Il promulgue le texte d'une "Promesse Impériale en 5 articles" dont le 5ème est :" Il faut rechercher dans le monde les diverses connaissances et s'en servir pour établir solidement les bases de l'empire". Il met fin à la politique d’isolation (fermeture du pays) et invite à grands frais de nombreux spécialistes européens. L’expansion japonaise se fait sur le modèle occidental, de nombreux mots sont créés pour désigner des objets ou concepts occidentaux (par exemple : 電 話 « denwa », qui signifie téléphone « électricité – parole »).

L’ancienne armée de Samouraïs du Shogun a le choix de servir l’Empereur ou de se reconvertir dans les affaires. De plus l’Empereur supprime tous les privilèges des différentes castes, interdit aux Samouraï le port d’arme et dissout les armées. Il modernise l’armée impériale sur le modèle allemand. Les Samouraï qui portaient une belle amure et se battaient avec un katana (sabre), vont devoir se battre avec un fusil occidental et porter un uniforme inspiré de celui des Français. L’armée devient une armée de métier et non plus de caste économique. La flotte prend, elle aussi, exemple sur les occidentaux et devient un véritable instrument de l’impérialisme japonais. Grâce sa puissance militaire le Japon débute son expansion vers la Chine en prenant la Mandchourie, remporte en 1905 la guerre contre la Russie qui lui cède une partie de la Corée.

La création de l’unité monétaire du Yen est créée en 1871 et un an plus tard apparaît une ligne de chemin de fer entre Tokyo et Yokohama. En 1889 l’Empereur se défait d’une partie de son pouvoir et introduit une constitution, la Constitution Meiji. Celle-ci établit un régime parlementaire composé d’une assemblée de deux Chambres, sur un modèle politique directement inspiré de l’Angleterre. Ainsi les pouvoirs législatif et exécutif sont séparés, mais l’Empereur tient quand même les rênes du pays. Une sorte de mot d’ordre se crée à cette époque : « esprit japonais et méthodes occidentales » et il définit très bien ce qui est en train de se passer.

De plus avec la mise en place d’un nouveau système scolaire, le taux d’alphabétisation du Japon monte en flèche, il devient comparable à celui des provinces occidentales les mieux éduquées, puisque l’école sous cet Empereur devient obligatoire. C’est à partir de ce moment-là que les élèves deviennent très compétitifs et forment une véritable élite.

Au niveau économique, il y a la création du grand groupe d’entreprises appelé Zaibatsu, avec des entreprises telles que Mitsubishi. De plus le Japon multiplie ses échanges commerciaux avec les Etats-Unis et l’Europe. Les différentes réformes adoptées par l’empereur amènent donc le Japon à moderniser son industrie, son économie, son agriculture et ses échanges commerciaux.

Après 45 ans de règne l’Empereur Mutsuhito s’éteint en 1912, cela marque la fin de l’ère Meiji. La politique impériale de Mutsuhito est un total succès. A la veille de la Première guerre mondiale, le Japon est alors reconnu comme une véritable puissance militaire.

 

Époque moderne : L’ère Taisho

 

Après la mort de son père, Yoshihito lui succède ce qui marque le passage à l’ère Taisho (qui signifie « grande paix »). Durant son règne de nombreux partis politiques se forment mais aucun d’eux ne domine la vie politique. Avec la déclaration de guerre à l’Allemagne en 1914, le Japon combat avec les Alliés (France, Angleterre et Russie) et s’empare des possessions allemandes en Chine. En 1920 il consent à adhérer à la SDN (Société des Nations). Malheureusement l’Empereur Yoshihito est atteint d’une grave maladie, il nomme son fils Hirohito, régent en 1921. Le traité de Washington signé l’année suivante, oblige le Japon à limiter ses forces navales. En 1923 un tremblement de terre à Tokyo fait de nombreuses victimes (100 000 à 130 000 morts). Puis Yoshihito meurt en 1926, ce qui marque la fin de l’ère Taisho. Cette époque reste marquante à cause de l’adoption de modes occidentales, qui bouleversent les valeurs traditionnelles japonaises d’harmonie et de tranquillité.

 

Époque moderne : L’ère Showa

 

A la mort de son père, en 1926, Hirohito devient Empereur du Japon. L’ère Showa commence le 25 décembre 1926, Showa signifie « paix éclairée », mais malheureusement la suite des événements montre que la paix durant cette période ne dure pas longtemps. L’Empereur continue l’expansionnisme du Japon. En 1931 il annexe totalement la Mandchourie, qui devient la Mandchoukuo. Ce nouveau territoire est alors considéré comme une colonie au même titre que la Corée. En 1935 le Japon se retire de la SDN. Une guerre sino-japonaise éclate en 1937, elle permet au Japon de conquérir une bonne partie des côtes est de la Chine, notamment des villes telles que Shanghai, Nankin, Canton etc… Il signe, en 1940, un pacte de tripartite avec l’Italie de Mussolini et l’Allemagne hitlérienne.

Ce n’est qu’en 1941 que le Japon entre véritablement dans la seconde guerre mondiale, avec l’attaque de Pearl Harbor, c’est à partir de ce moment-là que les Etats-Unis entrent dans le conflit de l’océan Pacifique. Cette même année il signe un pacte de non-agression avec la Russie. Pendant environ 6 mois le Japon a l’initiative sur les Etats-Unis, l’expansionnisme japonais va alors continuer avec la conquête de la Malaisie, des colonies britanniques de Hong Kong et Singapour, des Philippines américaines. L’empire japonais s’étend ensuite jusqu'aux Indes néerlandaises et à la Nouvelle-Guinée, mais s’arrête à la Birmanie où les Britanniques stoppent leur avancée.

Malheureusement les Japonais lors du bombardement sur la base hawaïenne ont épargné quelques porte-avions américains et cela se révèle être une grave erreur. En effet pendant les batailles aéronavales de la Mer de Corail (nord de l'Australie) et de Midway (nord-ouest des îles Hawaï), les Etats-Unis infligent une défaite aux Japonais. Début 1943 les Etats-Unis commencent la reconquête du Pacifique, dirigée par Douglas Mc Arthur. Après cela les Etats-Unis s’attaquent aux îles japonaises en les bombardant, c’est la première fois que le Japon connaît une invasion. Tant bien que mal le Japon se défend, mais en avril 1945 les Américains s’emparent de l’île d’Okinawa (îles Ryukyu). Les Japonais sont alors déshonorés et comme les Samouraïs de l’époque Edo, ils se suicident. Cela montre bien l’attachement qu’a le Japonais avec la tradition, il préfère la mort à la domination ennemie. Plus qu’une tradition, c’est la mentalité japonaise elle-même qui est marquée par ce mode de pensée.

 

 

Alors que l'Allemagne capitule le 8 mai 1945, le Etats-Unis eux n’en ont pas encore fini avec le « Pays du soleil levant ». Alors le 6 et 9 août 1945 deux bombes atomiques visent les villes d’Hiroshima et Nagasaki. A Hiroshima on recense un total de 237 062 morts, mais à cause des radiations de nombreuses personnes sont atteintes de cancers et en mourront plus tard. De plus les femmes enceintes à cette période donnent naissance à des enfants malformés. A Nagasaki on recense plus de 100 000 morts.

 

 

Après le lancement de ces deux bombes meurtrières, le Japon au pied du mur capitule le 15 août 1945, cette date est aussi le début de l’occupation américaine. En 1947 une nouvelle constitution est adoptée, elle prive l’Empereur de son pouvoir et donne le droit de vote aux personnes de plus de 20 ans. Le traité de paix de San Francisco est signé en 1951, il rend sa souveraineté au Japon, un an plus tard c’est la fin de l’occupation américaine. Ensuite le Japon et les Etats-Unis signent un pacte de défense mutuelle en 1954. Le Japon se rapproche toujours plus de l’Occident, en adhérant en 1956 à l’ONU. En 1960 il allie ses forces militaires à celles des Etats-Unis. C’est aussi de 1960 à 1970 qu’il devient une des premières puissances économiques mondiales, puisque le PNB japonais arrive au troisième rang mondial. En 1972 et 1978 il repend des relations diplomatiques avec la Chine et signe un traité de paix et d’amitié avec elle. Le Japon se remet peu à peu de cette terrible guerre et en 1988 on assiste à l’ouverture du plus long tunnel sous-marin du monde qui va de Honshu à Hokkaido (53,8km). L’avancée du Japon vers la modernisation ne se laisse pas stopper par une défaite et va de l’avant. Mais un an plus tard, en 1989, l’Empereur Hirohito meurt. Il a parfaitement continué l’idéal de son grand père Mutsuhito qui voulait faire du Japon féodal, un Japon moderne.



Hinata

Ancienne membre de Japan World. Certains de ses dossiers et fiches sont restés sur Japan World.

Laissez un commentaire

En postant un commentaire sur Japan World vous êtes en accord avec ses mentions légales et vous l'autorisez à enregistrer vos données.

Informations

Tous les textes ont été rédigés par Japan World, sauf si mentions contraires. Si vous souhaitez les utiliser, nous vous remercions de respecter le travail en indiquant la source.

Suivre Japan World

Publicité

logo Japan World : Japon