Ginkaku-ji

Écrit par  Avr 26, 2016

Le temple Ginkaku-ji (銀閣寺 / Ginkaku-ji) est un des nombreux temples de Kyôto. Connu aussi sous le nom du pavillon d'argent, il a été construit par Ashikaga Yoshimasa en 1482. Dans l'ombre du Kinkaku-ji, il n'en reste pas moins magnifique.

Entrée du Ginkaku-ji Entrée du Ginkaku-ji
Carte et porte d'entrée du temple, Mars 2015.

 

Informations :

Coordonnées :

- Adresse : 2 Ginkakujicho, Sakyo-ku, Kyoto-shi, Kyoto-fu 606-8402, Japon
- Téléphone : 075-771-5725
- Fax : 075-771-5439

Heures d'ouvertures :

- Mars à Novembre : 8 h 30 à 17 h
- Décembre à Février : 9 h à 16 h 30

Prix :

- Adultes : 500 ¥
- Collégiens/Lycéens/Enfants : 300 ¥

 

Sur la carte :


De Kyoto Station il faut compter 45 minutes pour s'y rendre.
Prendre le bus 100, 5 ou 17 pour 230 ¥ et terminer à pied.
En fonction de votre horaire, possibilité de faire une partie de la route en métro et de terminer en bus.

 

Son histoire

Le Temple Ginkaku-ji est un temple Zen qui a été construit en 1482 par Ashikaga Yoshimasa (1436-1490), le huitième shôgun de l'Époque de Muromachi. Le temple a été construit sur la même idée que celui de son grand-père Ashikaga Yoshimitsu, le temple Kinkaku-ji.

La guerre d’Ônin (応仁の乱 / Ōnin no ran), 1467 à 1477, venait de se terminer. Souhaitant avoir un lieu de retraite pour passer la fin de ses jours, le shôgun décide de construire une villa, Higashiyama Dono, loin des ruines et des ravages que cette guerre civile avait pu faire. Il souhaitait le faire recouvrir d'argent, d'où le nom le pavillon d'argent que l'on lui donne, mais cela n'a jamais pu se faire.

Ginkaku-ji est le nom commun mais officiellement il a été appelé Higashiyama Jishô-ji. En 1485 Ashikaga Yoshimasa devient un moine bouddhiste Zen et après sa mort, en 1490, cette villa fut transformée en temple bouddhiste appelé le Jishô-ji.

Higashiyama Dono est le lieu où la culture Higashiyama, pensé principalement par Yoshimasa, a commencé. C'est le début du mode de vie dit moderne pour les Japonais. Même actuellement, le mélange de la culture Higashiyama et la culture Zen peuvent être admirées ici.

Actuellement, le temple est inscrit au Patrimoine Mondial de l'Humanité à l'Unesco depuis 1994 parmi les monuments historiques de l'ancienne Kyôto.

 

Entrée

On est accueilli par de majestueuses et longues haies d'environ 50 mètres de longueur en pierres, en bambous et avec la présence de camélias quand la saison s'y prête. Elles bordent le chemin de chaque côté avant d'arriver sur le temple.

Entrée du Ginkaku-ji
Entrée du temple, Mars 2015.

 

Kannon-den

L'arrivée se fait sur le Kannon-den. (観音殿) On compte deux étages. Le premier, Shinku-den, est fait dans le style d'architecture traditionnel Japonais appelé Shoin. Le second, Cho-onkaku, est dans le style des temples Chinois. On peut aussi admirer sur le toit, exposé à l'Est, le phénix de bronze dédié à la Déesse de la Compassion, Kannon Bosatsu. À l'intérieur du bâtiment, il y est renfermé une statue de Kannon.

Kannon-den Kannon-den Kannon-den
Kannon-den, Mars 2015.

 

Le jardin sec

Après ceci, nous sommes face au jardin sec fait de sable et de graviers. Tout est extrêmement bien entretenu. On peut admirer une élévation, d'à peu près 2 mètres, du nom de Kôgetsudai qui, soi-disant, rappellerait le Mont Fuji.

Le jardin sec Le jardin sec
Le jardin sec, Mars 2015.

 

Togu-do

Après être passé devant la salle principale, le Hondo, (non ouvert au public) on arrive sur le Togu-do. Temple Bouddhiste, et d'origine, appartenant à Yoshimasa, c'est le plus ancien bâtiment qui existe dans le style Shoin avec un toit du style Irimoya et de chaume, confectionné avec du cyprès Japonais. Vous pourrez justement, à la fin de la visite, voir à quoi ressemble de plus près une partie de la toiture, comme par exemple sur la photo ci-dessous.

Togu-do Togu-do
Togu-do, Mars 2015.

 

Le jardin de mousse

Entre temps, vous vous retrouverez au milieu d'un jardin de mousse. Puis au fil de votre promenade vous allez arriver sur un magnifique point de vue qui vous offre un petit panorama sur Kyôto.

Ginkaku-ji Ginkaku-ji Ginkaku-ji
Le jardin de mousse et le panorama, Mars 2015.

 

Mon avis

Dans l'ombre du Kinkaku-ji, je trouve le Ginkaku-ji plus jolie. De suite on est happé par ces majestueuses haies, pour arriver, par la suite, sur une vue splendide sur le Kannon-den. D'un point de vue architectural, cela ne sort pas de l’ordinaire et donc cela ne m'a point surpris, même si j'ai trouvé les bâtiments impressionnants. Mais pour tout ce qui concerne les jardins, sec et de mousse, je n'ai pas boudé mon plaisir. Ce fut un véritable régal pour les yeux et on termine sur une magnifique vue sur Kyôto. De plus, lors de mon passage je n'ai pas retrouvé cette foule si importante que l'on peut avoir dans les temples les plus populaires. Ce qui est, pour moi, un plus car cela permet de prendre le temps de s’imprégner des lieux et d'avancer à son rythme tout en prenant des photos. Ce fut une très belle découverte que j'aimerais redécouvrir à une autre saison.

 

Galerie (Mars 2015)

 

Liens Web

- Office de Tourisme (en français)

Source des photos : © Lelouch.



Benoît

Connu sur la toile sous le pseudo de Lelouch, mais de mon vrai prénom Benoît, je suis passionné par le Japon depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours aimé faire partager ma passion. C'est alors qu'en 2005 je décide de créer Japan World.

Site internet : www.japan--world.net/

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

En postant un commentaire sur Japan World vous êtes en accord avec ses mentions légales et vous l'autorisez à enregistrer vos données.

Informations

Tous les textes ont été rédigés par Japan World, sauf si mentions contraires. Si vous souhaitez les utiliser, nous vous remercions de respecter le travail en indiquant la source.

Suivre Japan World

Publicité

logo Japan World : Japon

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.