Publicité

Quoi de neuf sur le site ?

  1. Informations
Annonce sur l'avenir de Japan World

Annonce sur l'avenir de Japan World

22 Sep 2018 377 News Benoît

Bonjour à tous ! Aujourd'hui, j'ai décidé de faire une petite annonce sur l'avenir de Japan World. J'ai eu le plaisir de créer ce site web en 2005 et depuis toutes ces...

Actualités Cinéma Japonais

  1. Dramas
  2. Films
Tamaki Hiroshi dans le drama Nusumareta Kao

Tamaki Hiroshi dans le drama Nusumareta Kao

20 Sep 2018 389 Actualités Dramas

L'acteur Tamaki Hiroshi a le rôle principal dans le drama Nusumareta Kao. Il sera bas&eacut...

Yokohama Ryusei et Nakao Masaki dans le film Cheer Boys!!

Yokohama Ryusei et Nakao Masaki dans le film Cheer Boys!!

19 Sep 2018 390 Actualités Films

Les deux acteurs Yokohama Ryusei et Nakao Masaki vont se donner la réplique dans le film Ch...

Anniversaires du mois

Derniers ajouts

22 février 2020
Résumé Alors qu’il était pressé de rentrer chez lui, pour voir sa famille, Ieji Hisashi salaryman dans une entreprise de sécurité, sur le chemin, sui ...
25 janvier 2020
Résumé Un soir, dans le Kyushu, par une nuit enneigée sur le col de Mitsuse, le corps d'une jeune femme, du nom de Yoshino, est retrouvé, morte étran ...
11 janvier 2020
Résumé Suite à une altercation, le miroir de la jeune fille Kagami Atsuko, qui lui a été offert par son père, s’est cassé. La nuit suivant l’incident ...
7 décembre 2019
Résumé Un homme entre 45 et 50 ans, prêteur sur gages, M. Kirihara Yosuke, est retrouvé mort dans un immeuble en construction à Osaka. Junzo Sasaki, ...
31 août 2019
Résumé Tomita Tamako est une jeune fille où sa mère souhaite qu'elle fasse du ping-pong. Cependant, elle n’aime pas du tout ce sport au point d'en ar ...

Mother

Titre :
Mother
Titre (romaji) :
Genre(s) :
Drame | Suspense | Famille
Nombre d'épisodes :
Drapeau Jap 11
Année :
Drapeau Jap 2010
Année :
Chaîne de TV :
Diffusé au Japon (début | fin) :
14 avril 2010 | 23 juin 2010
Heure de diffusion :
Le mercredi à 22h
Âge :
Générique :
Nakigao Smile par hinaco
Insert Song :
Opening :
Ending :

Licence française :

Notre avis

!! Attention avant lecture !! Qui dit avis dit des risques de spoil.

Benoît

Note Note Note Note Note

Avis écrit le 23/11/2012

« Un véritable hommage à toutes les mères. »

C'est bien la première fois que j'ai été aussi touché par l'histoire de cette et ces femmes. Au début je ne pensais pas à une telle histoire et encore moins atteindre un tel degré d'émotions. Alors certes je suis très émotif, mais ici qui ne peut pas l'être face à de telles femmes ? Je me le demande car on connaît tous une de ces mères qui nous est dépeinte tous le long des onze épisodes. Alors certes on se concentre beaucoup plus sur l'histoire de Suzuhara Nao, mais cette femme qui va « devenir mère » n'est pas la seule. À travers son histoire, d'autres mères seront présentes. Un véritable hommage à toutes ces mères qui se battent pour leurs enfants et font tout pour les rendre heureux. Je ne peux pas dire que je me suis reconnu dans cette histoire, mais cet amour inconditionnel d'une mère on l'a tous connu ou du moins je l'espère. Proche de ma mère, j'ai été touché au plus profond de moi.

Mais peut-on devenir mère d'un enfant qui n'est pas le sien ? Peut-on toujours s’appeler maman quand on maltraite son enfant ? Deux questions parmi tant d'autres qui sont traités durant les onze épisodes mais toujours avec une grande justesse sans aller dans l'excessif.

Suzuhara Nao ne va pas sourire de nombreuses fois suite à son passé et au fait qu'elle a peur de perdre tous ceux qui lui sont proches. De là, on nous démontre que si l'on ne connaît pas son passé ou du moins on l'a oublié, il nous est compliqué d'avancée dans la vie. Ici, on le constate clairement. Cet amour d'une mère qu'elle n'a pas connu dans sa jeunesse elle va tenter de le donner à Michiki Reina, alias Tsugumi Suzuhara, cet amour. Cet amour si important d'une mère qui nous permet d'avancer dans la vie. J'ai tout particulièrement affectionné ces moments de bonheur entre cet enfant et sa mère au point d'en pleurer à chaude larmes. C'est tellement touchant, sincère et vrai que je n'ai pas pu me retenir. Larmes de joies et à la fois de tristesse pour cette mère et son enfant. Mais à travers ces deux personnages principaux, on nous présente aussi d'autres mères ou futures mères. Toutes ont un point qui les rassemble : leur amour pour leurs enfants. Vous me direz, rien de bien originale en soi, mais à travers tout ceci on nous met aussi en avant la maltraitance des enfants.

Cette maltraitance sera le point de départ de la fuite de Suzuhara Nao. Alors que sur une impulsion elle va kidnapper, si je peux dire, Michiki Reina, elle veut en premier lieu la sauver de cet enfer. Cet enfant que l'on traite tel un déchet que l'on jette, elle ne peut pas la laisser souffrir. Et j'en reviens à son passé car on apprendra que Nao a été aussi abandonné et n'a pas connu cet amour tellement important d'une mère. Cela va la renvoyer à tout ceci et donc va l'arracher à sa famille pour tenter de lui donner un temps soit peu de bonheur. Cette mise en avant de la maltraitance de l'enfant est mis à l'écran comme il faut. Ce n'est pas de trop ni pas assez. On garde un juste milieu et on dénonce comme il se doit. Un enfant ne devrait pas vivre tout ceci, quand on décide de mettre au monde quelqu'un on en assume les responsabilités. Ce drama le démontre très bien et apporte quelque chose de nouveau à travers ce kidnapping.

Suzuhara Nao va être à la poursuite de ce temps perdu. Alors qu'elle va braver la loi, elle va tout tenter pour faire de Reina sa fille. Mais là où le côté fiction est rattrapé par la réalité, c'est que l'on peut, certes, sauver une personne qui subit des maltraitances, mais en aucun cas en faire son enfant. Et c'est ça que j'ai aussi aimé dans ce drama. On ne s'éloigne pas de la réalité, même si c'est une fiction. Après, il faut laisser au temps le temps et même si la loi peut séparer deux personnes, à l'âge de la majorité cette dernière peut prendre la décision qui lui plaît. Mais, on ne peut oublier tous les moments forts que l'on a vécus avec une personne.

Ces moments fort en sentiments sont présents durant les onze épisodes à travers plusieurs générations. Après cette recherche continuelle du passé, on constate aussi que l'amour d'une mère peut permettre de gravir bien des montagnes. Ashida Mana, dans le rôle de Michiki Reina, alias Suzuhara Tsugumi, interprète son rôle d'une telle perfection que pour son jeune âge cela en devient plus que surprenant. Comment si jeune peut-on comprendre à ce point le message que l'on veut faire véhiculé ? Comme si jeune peut-on autant bien jouer et dire à travers des paroles et des larmes ce que certaines personnes peuvent subir dans ce genre d'occasions ? Cette actrice m'a subjugué et m'a fait lâcher la larme plus d'une fois. Je pense clairement que si, si jeune, elle peut interpréter un tel rôle avec une telle force, cela va devenir tout bonnement une grande actrice. Elle est tout simplement exceptionnelle de par son jeu qui est tellement vrai et pur à la fois. Tout comme Matsuyuki Yasuko, dans le rôle de Suzuhara Nao qui nous interprète le rôle d'une femme à la recherche d'une mère et qui tente de le devenir. Elle le fait d'une telle sincérité et d'une telle beautée. Elle m'a tout simplement étonné. Même si je ne la connais pas énormément, je dois avouer que j'ai été très touché par son jeu d'actrice. Je me suis attaché à son personnage. Mais qui ne le peut pas après tout. Je finirai par Tanaka Yuko, dans le rôle de Mochizuki Hana donc la mère de Nao, elle aussi, elle interprète son rôle d'une plus belle des façons. Après je ne vais pas toutes les cités, mais toutes ces mères sont tout simplement rayonnantes et nous font passer plus d'un message. Après une seule ne l'ai pas rayonnante et vous vous doutez bien de laquelle il s'agit. Et la justesse des personnages est tout simplement parfaite, loin des clichés que l'on peut avoir. Le mot négativité est très peu représenté même dans les moments les plus difficiles. Il y a toujours du positif et un message d'espoir dans les différentes scènes.

Quand une enfant dit à sa mère : aide-moi maman. Comment ne voulez-vous pas craquer ? Comment ne voulez-vous pas l'aider cet enfant en larmes qui ne demande qu'une chose : l'aide d'une mère. Ces moments forts en sentiments, sont présents tout le long du drama. Mais fort est de constater que j'ai beaucoup plus craqué à la fin. J'ai eu le temps de m'imprégner de l'atmosphère, de chaque personnage et du scénario. Et là quand un moment fort en émotion fait son apparition, c'est tout simplement le summum du summum. On suit chacun des protagonistes dans leurs périples donc automatiquement, on ne peut qu'être touché. C'est donc plus vers la fin, que j’ai été touché comparé au début. Le début, sera disons la mise en place des différentes pièces du scénario et petit à petit on va avancer et petit à petit on va comprendre le pourquoi du comment et petit à petit on s'attache. La suite logique des choses.

Rôle d'une mère, mais manque d'un rôle de père. Après il est vrai que le drama s’intitule : Mother, autrement dit, laissons place à la femme. Le père est très peu présent. Même si parfois, il fait son apparition ce n'est pas pour rester bien longtemps. Parfois j'ai trouvé cela dommage, car le rôle d'un père est tout aussi important que celui d'une mère. Mais bon, cela n'enlève en aucun cas du poids et du charme à cette série, bien au contraire.

Mais il est vrai que j'ai eu du mal au tout début. Car malgré les maltraitances se faire mère d'un enfant qui n'est pas le sien... il faut avouer que j'ai coincé. Je ne voyais pas trop où ils voulaient en venir dans l'histoire et ce que cela pouvait apporter de vouloir faire tout ceci. Mais, j'ai finalement compris. Cependant, au tout début la barrière était là. J'ai eu du mal à me dire : cet enfant n'est pas le sien, elle fait le bon choix en la kidnappant pour la sauver des maltraitances, mais pourquoi se faire mère ? Là on a nos réponses au fil des épisodes, mais dur dur de débuter. Passé ce début, je ne me posais même plus la question. Et quand Reina, ou Tsugumi, disait le mot : maman. Ce seul mot suffit amplement à décrire tout ce que Nao lui apporte et va lui apporter dans sa vie. Nao qui ne se voyait pas mère et qui sur un coup d’impulsion va kidnapper cet enfant, elle va devenir mère petit à petit. Cette progression est très bien retranscrite.

On a aussi une B.O. des plus sublimes qui m'a emportée du début à la fin. Elle colle parfaitement à l'univers du drama et apporte réellement quelque chose.

On ne naît pas mère, on le devient. Ce sera les mots de la fin pour tout simplement dire que j'ai souri et pleuré plus d'une fois. Je suis passé par différentes émotions et cet hommage à toutes ces mères est sublime. On nous peint « toutes sortes de mères » du pire au meilleur. Et qu'une mère est toujours prête à tout pour son enfant, mais l'enfant est lui aussi prêt à tout pour cette femme qui l'a mis au monde. Un vrai petit bijou ce drama et c'est bien dans ces seuls moments où je passe par de telles émotions. Seuls les dramas japonais m'apportent ceci a contrario des films et séries américaines par exemple.

Acteurs

  • Matsuyuki Yasuko - Suzuhara Nao
  • Ashida Mana - Michiki Reina / Tsugumi Suzuhara
  • Yamamoto Koji - Fujiyoshi Shunsuke
  • Sakai Wakana - Suzuhara Mei
  • Kurashina Kana - Suzuhara Kaho
  • Ono Machiko - Michiki Hitomi
  • Kawamura Yosuke - Kimata Kohei
  • Ichikawa Miwako - Yuzukawa Tamami
  • Otoo Takuma - Kayama Keigo
  • Tanaka Minoru - Fujiyoshi Kensuke
  • Ayano Gou - Uragami Masato
  • Takahata Atsuko - Suzuhara Toko
  • Tanaka Yuko - Mochizuki Hana
  • Sato Yu
  • Yoshida Yo
  • Yoshinori Kou
  • Nagashima Terumi
  • Konno Eri

Équipe de production

  • Scénariste : Sakamoto Yuji
  • Producteurs : Tsugiya Hisashi, Chiba Yukitoshi
  • Réalisateurs : Mizuta Nobuo, Naganuma Makoto
  • Musiques : REMEDIOS

Guide des épisodes

Épisode 01 : S'échapper de la maltraitance, les deux personnes qui sont devenues des oiseaux en migration.
Épisode 02 : Les deux personnes sans un endroit où aller.
Épisode 03 : La chaleur humaine de la main d'une mère.
Épisode 04 : Je veux la laisser aller à l'école.
Épisode 05 : Deux Mères.
Épisode 06 : Au revoir Maman.
Épisode 07 : Reviens-moi !
Épisode 08 : Le lien qui ne peut être rompu.
Épisode 09 : Toutes les deux déchirée.
Épisode 10 : Je veux te voir juste une fois.
Épisode 11 : Je t'aimerai toujours.

Récompense(s)

  • 4th Tokyo Drama Awards (2010) : Meilleur Drama.
  • 4th Tokyo Drama Awards (2010) : Meilleure Actrice pour Matsuyuki Yasuko.
  • 4th Tokyo Drama Awards (2010) : Meilleure second rôle féminin pour Ono Machiko.
  • 4th Tokyo Drama Awards (2010) : Meilleur scénario pour Sakamoto Yuji.
  • 4th Tokyo Drama Awards (2010) : Award Spécial pour Ashida Mana.
  • 65th Television Drama Academy Awards : Meilleur Drama.
  • 65th Television Drama Academy Awards : Meilleure Actrice pour Matsuyuki Yasuko.
  • 65th Television Drama Academy Awards : Meilleure second rôle féminin pour Tanaka Yuko.
  • 65th Television Drama Academy Awards : Meilleure révélation pour Ashida Mana.
  • 65th Television Drama Academy Awards : Meilleur scénariste pour Sakamoto Yuji.
  • 65th Television Drama Academy Awards : Meilleur réalisateur pour Mizuta Nobuo.
  • 14th Nikkan Sports Drama Grand Prix : Meilleure Actrice pour Matsuyuki Yasuko.
  • 14th Nikkan Sports Drama Grand Prix : Meilleure second rôle féminin pour Ashida Mana.

Fiches des personnages

!! Attention avant lecture !! Il se peut que parfois sur certaines fiches du spoil soit présent.

Suzuhara Nao

Nom et Prénom : Suzuhara Nao
Nom d'actrice : Matsuyuki Yasuko
Informations : Scientifique qui travaille sur la migration des oiseaux, elle va devenir institutrice malgré elle. Elle qui a été abandonnée enfant par sa mère, elle va venir en aide à Reina en la kidnappant.

Michiki Reina / Tsugumi Suzuhara

Nom et Prénom : Michiki Reina / Tsugumi Suzuhara
Nom d'actrice : Ashida Mana
Informations : Enfant qui subit des maltraitantes de sa mère et de son petit ami. Elle va accepter de suivre Nao. Petit à petit elle va se lier avec elle et va faire d'elle sa maman.

Mochizuki Hana

Nom et Prénom : Mochizuki Hana
Nom d'actrice : Tanaka Yuko
Informations : Mère biologique de Nao, elle a abandonné sa fille enfant suite à un passé qui l'a obligé de faire un tel acte. Maintenant coiffeuse, sa vie est comptée suite à une maladie qu'elle a contractée.

Suzuhara Toko

Nom et Prénom : Suzuhara Toko
Nom d'actrice : Takahata Atsuko
Informations : Mère adoptive de Nao et de deux filles, elle est la présidente d'une grande entreprise. Alors qu'elle n'a pas vu sa fille depuis 10 ans, elle va refaire son apparition avec Reina. Elle fait tout pour cacher le fait que sa mère biologique vit encore.

Suzuhara Mei

Nom et Prénom : Suzuhara Mei
Nom d'actrice : Sakai Wakana
Informations : Fille de Toko, elle attend un enfant. Cependant ce dernier ne va pas naître dans les meilleurs des conditions. Elle ignore que Nao a été adoptée.

Suzuhara Kaho

Nom et Prénom : Suzuhara Kaho
Nom d'actrice : Kurashina Kana
Informations : Fille de Toko, elle cherche un emploi. Elle ignore que Nao a été adoptée.

Michiki Hitomi

Nom et Prénom : Michiki Hitomi
Nom d'actrice : Ono Machiko
Informations : Mère de Reina, elle la maltraite. Mais ceci est dû à son passé qui n'a pas été des plus faciles. Elle travaille dans un combini.

Fujiyoshi Shunsuke

Nom et Prénom : Fujiyoshi Shunsuke
Nom d'acteur : Yamamoto Koji
Informations : Journaliste, il enquête sur le kidnapping de la jeune Reina. Il a connu dans le passé une affaire similaire où un jeune enfant a été maltraité d'où le fait que cette affaire le touche.

Résumé

Suzuhara Nao est une scientifique qui travaille sur la migration des oiseaux. Mais en attendant un poste fixe, elle est une institutrice dans une école de Muroran sur l'île de Hokkaidô. Elle n'apporte que peu d'intérêt à ses élèves, mais malgré elle, son attention va se porter sur une des élèves : Michiki Reina. Elle va vite apprendre que cette dernière est victime de maltraitance de la part de sa mère et de son petit ami. Tout le monde sait ou presque, mais personne ne fait rien. Pour éviter le pire, elle va faire ce que peu de personnes n'oseraient faire : la kidnapper.

Mother Mother Mother Mother

Mother Mother Mother Mother

Statistiques

  • 285 Films référencés
  • 271 Dramas référencés
  • 218 Acteurs & Actrices référencés
  • 10 845 Photos d'Acteurs & d'Actrices

Publicité

Suivre Japan World

Facebook

Informations

Tous les textes ont été rédigés par Japan World, sauf si mentions contraires. Si vous souhaitez les utiliser, nous vous remercions de respecter le travail en indiquant la source.

Suivre Japan World

Newsletter

J'accepte les Conditions d'utilisation

Publicité

logo Japan World: Cinéma